Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/03/2012

Au fil de l'Escaut

IMG_12499-rec-cadre3.jpg

09:48 Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fleuve, escaut

21/03/2012

Tourterelles au printemps

Le printemps « officiel » est là.

 

Finis le temps des câlins !

 

IMG_12417-rec-cadre3.jpg

Il faut s'occuper de la construction du nid douillet.

 

Cela demande un peu de gymnastique et un peu d’équilibre pour couper une brindille de cette clématite encore toute refermée sur elle-même.

 

IMG_12421-rec-cadre3.jpg

 

IMG_12422-rec-cadre3.jpg



La tourterelle niche souvent sur une branche basse d’un conifère ou dans une haie de thuyas et il n’est pas rare de la voir installer son nid dans une boîte à fleur ou autre « plate-forme » avec végétation installée près des habitations.

 

Pour compléter :

 

http://bernard.aminot.pagesperso-orange.fr/annee_au_jardin/faune_du_jardin/nid%20tourterelles.htm

 

15/03/2012

Ptérophore

 

Un papillon surprenant !

 

IMG_12392-bis-cadre3.jpg

 

Les ailes au repos sont perpendiculaires au corps.

 

 

 

Je l'ai délogé cet après-midi et il s'est posé sur un rameau du piment royal qui borde notre mare.

 

 

 

C'est un ptérophore.

 

 

 

Je n'ai pas d'identification plus précise.

 

IMG_12408-rec-cadre3.jpg

 

IMG_12407-rec-cadre3.jpg

 

Pour compléter :

 

 

 

 

 

http://aramel.free.fr/INSECTES13bis-2.shtml

 

 

 

http://www.vertdeterre.com/nature/animal/insecte-pt%E9rophore+commun.htm

 

 

 

http://www.vertdeterre.com/nature/animal/insecte-pt%E9rophore+blanc.htm

 

 

 

http://phot-aube-visions.over-blog.com/article-pterophore-blanc-81435093.html

 

 

 

http://www.peuple-herbe.fr/papillons/

 

 

 

 

 

12/03/2012

Poule faisane

Cette poule faisane (Phasanius colchicus L.) a fait sa première apparition dans la jardin le 21 décembre 2011.

 

Depuis elle fréquente assidument la mangeoire des oiseaux, même si elle disparaît parfois pour quelques jours.

 

Ces photos datent du 11 mars 2012.

 

IMG_12353-bis-cadre3.jpg

 

IMG_12358-bis-cadre3.jpg

IMG_12371-bis-cadre3.jpg

IMG_12379-bis-cadre3.jpg

IMG_12382-rec-cadre3.jpg

11/03/2012

Elle et moi ......

IMG_12327-bis-cadre3.jpg

 

La tourterelle turque (Streptopelia decaocto )est devenue célèbre grâce à son expansion extraordinaire. En quelques décennies, sa progression s'est étendue de la péninsule des Balkans jusqu'au nord et à l'ouest du continent, et elle se poursuit encore. Nous ne saurons peut-être jamais pourquoi....

 

Contrairement à sa parente des bois (Str. turtur), la tourterelle turque se plaît aux abords des maisons et des fermes ; elle habite les jardins, les parcs, les avenues des villes ; elle se mêle à la volaille et aux moineaux pour picorer leur nourriture, et elle demeure là toute l'année, hiver comme été.

 

Son chant de trois syllabes, privé de tout roulement, cou-coûh,cou .....la caractérise aisément (accent sur la seconde syllabe) , de même que sa teinte gris brunâtre uniforme, son demi-collier noir et blanc et sa longue queue que termine une large bande blanche.

 

Il est vrai qu'elle ressemble beaucoup à la tourterelle rieuse (Str. risoria) des volières, dont la voix est pourtant différente (accent sur la première syllabe).

 

Comme elle se reproduit jusqu'à cinq fois par an, il est probable qu'elle va conquérir de nouveaux territoires.

 

En admirant ses gracieuses envolées nuptiales, nous penserons alors au charme des jardins d'Orient .....

 

Néerlandais : Turkse tortel

 

Anglais : Collared Dove

 

Remarque : Le chant du pigeon ramier comporte cinq syllabes.

 

2012_03_09-cadre3.jpg

10/03/2012

Portrait

IMG_12292-rec-cadre3.jpg

08/03/2012

Au bain !

 

Sous haute surveillance, Monsieur Pinson prend son bain dans la mare !

 

IMG_12295-rec-cadre3.jpg

 

 

IMG_12299-rec-cadre3.jpg


 

IMG_12301-rec-cadre3.jpg


 

IMG_12320-rec-cadre3.jpg



Le gel intense de cet hiver a fait quelques dégâts dans cette mare. Le niveau a diminué, conséquence sans doute d'une déchirure de l'enveloppe en plastique.

 

 

 

 

 

L'eau est essentielle pour les oiseaux. D'abord pour s'hydrater, mais également pour se baigner.

La baignade permet à l'oiseau de préserver le parfait état de son plumage, dont le rôle est déterminant pour le vol et la thermorégulation. Même au cœur de l'hiver, les oiseaux ont besoin de se baigner, car si le plumage n'est pas parfaitement entretenu, il ne pourra plus assumer sa fonction de barrière thermique.

Les oiseaux aiment donc se baigner toute l'année. En se baignant, les oiseaux ne s'immergent pas complètement ; ceci pourrait détremper leurs plumes, ce qui les mettrait en danger face à un prédateur et au temps froid. Ils aspergent leur plumage en se secouant, en hérissant leurs plumes et en ébouriffant leurs ailes. En procédant ainsi, ils se mouillent superficiellement sans détremper complètement leur plumage. L'été un bain permet de les rafraîchir lorsqu'il fait très chaud. C'est pourquoi il est nécessaire d'installer une piscine pour oiseaux dans un refuge, s'il n'y a pas à proximité des sources d'eau naturelle que les oiseaux peuvent utiliser.

 

 

 

Pour compléter :

 

 

 

http://www.oiseau-libre.net/Refuges/Eau/Bain-oiseaux.html