Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/02/2012

Tourterelles en hiver

 

Cet hiver, un couple de tourterelles apprécie à sa juste mesure le toit de la mangeoire.

 

 

 

Elles sont suffisamment souples pour, en quelques coups d'ailes, s’introduire sous le toit et disputer la nourriture aux mésanges et autres verdiers plutôt effarouchés.

 

 

 

Voici donc une série de photos parmi lesquelles j'ai difficile à faire un choix.


 

IMG_12159-rec-cadre4.jpg

 

IMG_12163-rec-cadre4.jpg

 

IMG_12164-rec-cadre4.jpg


 

15/02/2012

Nos poules en hiver

Nos deux poules, la faisane et la domestique, fréquentent encore assidument la mangeoire, partageant la nourriture avec les tourterelles, les pinsons en grand nombre cette année, les moineaux, les verdiers, les accenteurs et le rouge-gorge. Parfois l'une ou l'autre mésange se joint à la mêlée.

 

Elles passent donc tout l'hiver dans le jardin.

 

Comment font-elles pour ce protéger par ces températures polaires ?

 

Sans doutes perchées dans un arbre car elles volent bien toutes les deux.


IMG_12196-rec-cadre4.jpg

 

IMG_12176-rec-cadre4.jpg

 

IMG_12169-rec-cadre4.jpg

 

IMG_12167-rec-cadre4.jpg


10/01/2012

Tachinaire

Vous l'avez déjà vue dans ce blog ; elle est alors photographiée sur une fleur du jardin.

Cette-fois, la voici prisonnière à l'intérieur de la maison, sur une fenêtre.

Une vraie occasion pour compléter l'album.

C'est une tachinaire.

Les tachinaires forment une grande famille dont les adultes sont hérissés de poils.

IMG_12146-rec-cadre4.jpg

IMG_12145-rec-cadre4.jpg

IMG_12144-rec-cadre4.jpg


Deux options :

  • la tachinaire sauvage (Tachina fera)
  • la tachinaire à grande corne (Tachina magnicornis)


La première se reconnaît à la bande noire terminée en pointe sur fond brun roux qui décore son abdomen.


La seconde a une bande noire  élargie à l'extrémité de l'abdomen.

Une photo du cadavre découvert quelques jours après montre qu'il s'agiraitt de la « tachinaire sauvage », aussi appelée « tachinaire des chenilles ».

IMG_12157-rec-cadre4.jpg



Pour compléter :


http://www.ecosociosystemes.fr/tachinaire.html

http://liboupat2.free.fr/Insecdiv/Diptere/Dipteres.html

http://champignon.champyves.free.fr/FicsHtml/I_Tachinaire.htm

http://www.vertdeterre.com/nature/animal/insecte-tachinaire+sauvage.htm

http://aramel.free.fr/INSECTES15-51.shtml

http://cephalantera.over-blog.com/


Revoir :

http://papylou.skynetblogs.be/tag/mouche

08/01/2012

Promenade hivernale (04-01-2012)

Ce 4 janvier, un ciel toujours gris ( pour paraphraser Jaques Brel) nous accompagne au cours de notre promenade autour de l'étang des pécheurs. Le vent s'est un peu calmé.

 

IMG_12116-rec-cadre4.jpg

Pas de découvertes sensationnelles.

 

Bernaches ( Branta canadensis) et Foulques (Fulica atra) scrutent le rivage dans l'attente d'un visiteur qui leur apportera quelques friandises. Un canard semble tout perdu dans cette assemblée.

 

IMG_12121-rec-cadre4.jpg

 

promenade 04-01-121-cadre4.jpg


Les Fuligules (Aythya fuligula) noirs et blancs restent hors de portée de l'objectif !

 

Dans les arbres, d'étranges ombres noires avec un peu de blanc au niveau du menton et des joues. Les Cormorans (Phalacrocorax carbo) se sont regroupés pour l'hiver.

 

IMG_12136-rec-cadre4.jpg

 

promenade 04-01-12-cadre4.jpg



Un champignon donne un peu de couleur dans ce paysage si gris .......

 

 

IMG_12139-bis-cadre4.jpg

Et une chanson :

 

 

Le plat pays (Jacques Brel)

 

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et avec des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont a jamais le coeur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent d’est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluies pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien.

 

31/12/2011

Voeux 2012

 

Que cette nouvelle année 2012 soit pour vous et vos proches, pleine de paix, de sérénité, et de bonne santé,

 

Mais aussi pleine de moments forts et passionnants, de grandes joies et de bonnes surprises.


 

IMG_09580-rec1-border.jpg


 

29/12/2011

Faisan de Colchide

 

En cette veille de Noël, une visiteuse inattendue se mêle aux oiseaux occupés autour de la mangeoire.

 

IMG_12101-rec-cadre4.jpg

 

Est-elle vraiment sauvage ou plutôt échappée d'un élevage proche ?

 

 

 

Il est vrai que nous sommes situés à quelques centaines de mètres de vastes champs. Donc.... elle pourrait être sauvage !

 

 

 

Depuis lors, elle revient régulièrement et tient parfois compagnie à la jolie poule noire qui nous visite depuis l'hiver précédent.

 

IMG_12115-rec-cadre4.jpg

 

Originaire d’Asie, le faisan de Colchide (Phasianus colchicus) est introduit en Europe, dès l’Antiquité, par les romains.

 


Bien plus tard, lors des différentes croisades, nos preux chevaliers et seigneurs, séduits par ce bel oiseau, le ramènent dans leurs fiefs et comtés….Sa présence est confirmée en Europe Occidentale, dès le 9ème siècle de notre ère, par les peintures de scènes de chasse de l’époque et de nombreux textes.

 


D’abord réservé aux rois, princes et nobles, il devient au fil des siècles le gibier de base de nombreux territoires de chasse.

 


De race pure, le mâle, appelé “coq” de faisan de Colchide présente un plumage très coloré. La tête et le cou, d’un vert bouteille sombre et brillant aux reflets violets, tranchent avec le rouge écarlate de la peau qui entoure les yeux. La poitrine, noire violacée, se démarque du reste du corps, revêtu d’un plumage brun cuivré aux multiples reflets brillants.

 


La femelle, la “poule” de faisan de Colchide a un plumage nettement plus sobre. La tête, le cou et le corps sont de couleur fauve vermiculé de noir. Le poitrail et le ventre sont plus pâles. La queue brun roux, barrée de noir et de jaune, est plus modeste que celle du coq.

 

 

 

 

 

Anglais : Common Pheasant

 

 

 

Néerlandais : Fazant

 

 

 

poule faisane-cadre4.jpg

 

Pour compléter :

 

 

 

 

 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/faisan.de.colchide.html

 

 

 

http://www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Especes/Faisan-de-colchide.html

 

 

 

http://oiseaux-birds.com/fiche-faisan-colchide.html

 

 

 

http://www.moineaudeparis.com/oiseaux/oiseaux-marcheurs/faisan-de-colchide/

 

 

 

 

 

14/12/2011

C'était déjà le milieu de l'été

IMG_09947-rec-cadre4.jpg